La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH)

Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Coordonnées


w: www.fidh.org

e: fidh@fidh.org 

Description


La Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) est une organisation non gouvernementale fédérative pour les droits humains. La FIDH est l’organisation de défense des  droits humains la plus ancienne au monde et rassemble 164 membres dans plus de 100 pays.  La FIDH est une organisation non partisane, non confessionnelle et indépendante de tout gouvernement. Elle a pour principale mission de faire respecter les droits humains. Coordonnant et soutenant en outre les actions de ses membres, elle les représente auprès des organisations intergouvernementales.

Domaines d’activité


 En collaboration avec l’OMCT (l’Organisation mondiale contre la torture), la FIDH offre un programme auprès des défenseur-e-s nommé l’Observatoire pour la protection des défenseur-e-s des droits humains (l’Observatoire). Ces autres activités portent sur la justice internationale, le terrorisme, les droits des femmes, la peine de mort, les disparitions, les droits des migrants et la mondialisation, ainsi que sur les droits culturels, économiques et sociaux. 

Réponses d’urgences offertes


Les appels urgents, la solidarité internationale et les stratégies de communication 

La FIDH a mis en place un mécanisme d’alerte pour les défenseur-e-s, qui comprend des appels d’urgence pour les femmes défenseures en situation de risque. Elle présente aussi des informations au sujet de chaque cas ainsi qu’au sujet des actions que doivent entreprendre les autorités nationales, et fournit des adresses pour que les individus et les organisations puissent agir.

Le plaidoyer auprès des mécanismes de protection des droits humains internationaux et régionaux

La FIDH soumet systématiquement des appels urgents à la RS ONU et à d’autres Rapporteurs en fonction de la nature de la violation. La FIDH travaille également avec :

  • Les organes institués par le traité de l’ONU ;
  • La Commission africaine des droits humains et des peuples, notamment la Rapporteure spéciale sur la situation des défenseur-e-s des droits humains en Afrique ;
  • La Commission interaméricaine des droits humains ;
  • Les institutions, les dialogues, les délégations et les ambassades des différents pays de l’UE ;
  • Le BIDDH de l’OSCE ;
  • Le Conseil de l’Europe ;
  • L’Organisation internationale de la Francophonie ;
  • Le Commonwealth ;
  • Et soutient la mise en place de mécanismes au sein de l’ASEAN et de la Ligue des États arabes.

Prix et stages

Prix Martin Ennals pour les Défenseur-e-s des Droits Humains

L’assistance juridique et l’observation de procès

La FIDH fournit une assistance juridique aux défenseur-e-s dans le contexte de l’Observatoire, son programme commun avec l’OMCT.  L’assistance juridique peut également être effectuée dans le cadre d’autres programmes. Elle comprend la prise en charge des frais juridiques des défenseur-e-s victimes de harcèlement judiciaire ainsi que la désignation d’un avocat.

L’assistance médicale et psychosociale, et gestion du stress

La FIDH fournit une assistance médicale aux défenseur-e-s dans le contexte de l’Observatoire, son programme commun avec l’OMCT. L’assistance médicale peut également être effectuée dans le cadre d’autres programmes.

Accompagnement de protection; visites de suivi et de solidarité

Dans le cadre de son programme avec l’OMCT, l’Observatoire, la FIDH effectue des missions d’enquête et de solidarité. Ces missions visent à :

  • Apporter du soutien aux défenseur-e-s en situation difficile;
  • Les aider à poursuivre leurs activités;
  • Leur permettre de rencontrer les représentants d’organisations intergouvernementales internationales ou régionales ainsi que d’autorités étrangères afin de promouvoir leurs actions de lobbying;
  • Alerter les médias internationaux au sujet de leur situation et de la situation des droits humains dans le pays.

Ces missions de solidarité répondent à des besoins localisés et sont effectuées à la demande de membres ou de partenaires locaux, ou suivant des discussions avec ces derniers.

Le déplacement  temporaire et numéros d’urgences

Dans le cadre de l’Observatoire, son programme commun avec l’OMCT, la FIDH fournit aux défenseur-e-s une assistance au transfert. Cette assistance peut également être proposée aux victimes dans le cadre d’autres programmes. Elle prend en charge le contact avec les institutions partenaires au niveau international, national et local pour l’octroi d’un visa en cas d’urgence, ainsi qu’un soutien logistique et financier.

Les subventions d’urgence et les programmes de secours

Dans le cadre de l’Observatoire, la FIDH fournit des aides aux défenseur-e-s et aux femmes défenseures afin de renforcer la sécurité et la protection des défenseur-e-s en situation de risque. Dans le cadre d’autres programmes, la FIDH aide les organisations de défense des droits humains à améliorer leurs capacités de communication et d’exercice de leur activité (ordinateurs, téléphones, logiciels, etc.)

Portée géographique


 Internationale


Langues


 Le site web est disponible en français, en anglais, en espagnol, en arabe, en russe et en farsi.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publie. Les champs obligatoires sont marques d'une etoile *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>