Coalition des lesbiennes africaines (CAL)

Cette page est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

Coordonnées

w: www.cal.org.za
e: info@cal.org.za

Description

Composée d’organisations de onze pays africains, la Coalition des lesbiennes africaines (connue sous le sigle anglais CAL, pour Coalition of African Lesbians) est la première organisation non gouvernementale en Afrique à travailler pour l’égalité des lesbiennes au niveau continental. En réponse au climat de violence extrême visant les lesbiennes et les gays sur l’ensemble du continent, la CAL a travaillé avec la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples afin de s’opposer à la rhétorique et aux politiques publiques homophobes et d’intégrer les droits des LGBTI dans la plate-forme africaine pour les droits humains.  Les « Leadership Institutes » tant acclamés organisés par la CAL chaque année permettent aux lesbiennes, aux féministes, aux militantes et aux universitaires d’y aiguiser les idées et compétences nécessaires à leur travail.

Domaines d’activité


L’égalité des droits pour les lesbiennes.

Réponses d’urgences offertes


Les appels urgents, la solidarité internationale et les stratégies de communication
 

La CAL effectue des visites de solidarité :

L’organisation a mis en place une stratégie pour ces visites de solidarité, qui consiste à établir des relations entre les communautés LGBTI en crise et des défenseur-e-s externes possédant une bonne connaissance des situations données.

L’expertise de ces visiteurs a pour but d’aider les communautés locales à s’affirmer et à s’organiser pendant, et après les périodes de crise ;

Ces visites d’urgence sont accompagnées de petites aides financières. La CAL a également pu effectuer des petites avances en espèces. Ces fonds, qui sont supervisés par de simples systèmes de comptabilité, permettent d’appuyer la communauté LGBTI dans son organisation pendant et après une crise.

Le déplacement  temporaire et numéros d’urgences

Dans le cadre de son projet de défenseur-e-s des droits humains, la CAL met sur pied un refuge pour les femmes défenseures, qui comprend les personnes LGBTI en Afrique. La CAL propose également quelques stages par an de courte durée en lien avec son projet de refuge. Ceci devrait relier les défenseures aux organisations et institutions locales afin de favoriser un apprentissage mutuel, et la création de connaissances féministes par des défenseures qui ont rarement le temps d’écrire ou de documenter autrement leurs idées, leur expérience et leurs analyses.

La CAL dispose d’un petit budget pour les voyages et les dépenses quotidiennes en cas de transfert temporaires dans des cas très précis. Elle a également servi d’intermédiaire entre des activistes devant être transférées et des organisations offrant ce type de soutien.

Portée géographique


L’Afrique

Langues


Le site web est disponible en anglais.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publie. Les champs obligatoires sont marques d'une etoile *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>